Pays qui autorisent tolèrent ou interdisent le cannabis

   Quelles que soient les raisons pour lesquelles on consomme du cannabis, diverses régions du monde l’autorisent ou l’interdisent. En effet, il y a les « pour » et les « contre » et les avis divergent, tant sur la santé dans son usage thérapeutique, de même pour les bienfaits physiques ou moraux. C’est pourquoi chaque Etat impose sa propre législation en fonction de critères sociétaux ou religieux et incite ses citoyens à s’y tenir. Pour ne pas risquer d’aller à l’encontre de ces mesures, découvrez les pays dans lesquels le cannabis est autorisé ou toléré. Portez aussi à votre connaissance ceux où en consommer ou en vendre peut vous faire condamner à des peines très sévères.

Les pays qui autorisent et tolèrent la consommation du cannabis

  • Les États qui l’ont légalisé

   Contrairement à la France qui (aux dernières nouvelles) n’est pas encore près de changer sa loi sur la consommation du cannabis, l’Uruguay a été le premier pays du monde à l’avoir légalisée sur son territoire. Depuis 2013, il autorise la production et la distribution de la plante à titre privé, dans le cadre d’une culture à domicile ou d’une consommation personnelle. L’Uruguay adopte la même politique que ce soit au sein d’un club cannabique ou d’un achat en pharmacie. Depuis , beaucoup d’adeptes en produisent privilégiant la qualité en se servant de meilleurs fertilisants naturels comme le Cannabis Ayurveda Pack Yukha disponible à l’achat en ligne.

Fumeur à la pipe à eau en bambou

   Le Canada lui a emboîté le pas en 2018 en légalisant aussi la possession et laconsommation de marijuana, mais uniquement à titre récréatif. Le but étant de lutter contre les trafics, plus d’une centaine de producteurs ont été autorisés à en produire. Chaque foyer peut en faire pousser jusqu’à 4 plantes, mais personne n’a le droit d’en détenir plus de 30 gr en public. L’usage thérapeutique y a été en outre autorisé depuis 2001 .

Certains États américains ont également voté «pour », et ont légalisé la consommation récréative du cannabis. Ils sont au nombre de 8 dont le Washington, la Californie, le Colorado, le Massachusetts, l’Arizona, le Nevada, l’Alaska et l’Orégon. 30 autres États américains ont également décriminalisé le cannabis récréatif sans rendre toutefois légal le fait de fumer un joint.

Les pays qui l’ont dépénalisé

   D’autres pays qui sanctionnaient auparavant la consommation du cannabis l’ont aussi dépénalisé, maisuniquement dans un cadre limité par la loi. C’est le cas des Pays-Bas où les coffee-shops n’ont pas le droit de détenir plus de 500 g dans leur établissement ni d’en vendre plus de 5 g/client. Si ce dernier passe outre ces règles, il devra s’acquitter d’une amende.

   L’Allemagne tolère aussi maintenant la possession de cannabis, mais jusqu’à 6 ou 15 grammes seulement, et ceci, selon les régions. Il légalise également l’achat en pharmacie du cannabis dans un but purement thérapeutique, donc, sur présentation d’une ordonnance.

En Belgique, la quantité tolérée est de 3 grammes seulement.

  1. En gros,les pays qui tolèrent actuellement la consommation du cannabis, mais dans le cadre privé, incluent l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Suisse, La République tchèque, l’Inde (selon les états) et la Jamaïque. On peut citer aussi la Corée du Nord, le Mexique, le Belize, l’Argentine et le Pérou. Chacun fixe la quantité tolérée : de 25 g en Portugal, de 5 g en Italie, de 10 g en Suisse, de 15 g pour la marijuana et de 5 g pour l’hashish en République tchèque. Par contre, la Russie, l’Australie, l’Ukraine et certains pays de l’Amérique latine comme le Chili, le Mexique, l’Argentine, la Bolivie, le Paraguay n’accepte sa consommation qu’en très petite quantité.

Les États qui interdisent la consommation du cannabis sous peine de sanctions très sévères

  • Attention, 30 pays environ dans le monde brandissent la peine capitale à ceux qui osent braver la législation en vigueur sur leurs territoires . Le cannabis y est en effet considéré comme une drogue de la même catégorie que l’héroïne entre autre…

   Il en est ainsi en Arabie Saoudite ou si on est arrêté pour la première fois à cause d’une détention de cannabis, c’est 6 mois de prison. Si c’est la seconde fois, l’emprisonnement dure 7 ans et à la 3ème arrestation pour la même raison, la peine capitale est appliquée.

   Même si les peines sont plus clémentes en Tunisie, elles sont pourtant considérées comme sévères pour un simple trafic ou une possession de cannabis .

   Aux Philippines, c’est le président Rodrigo Duterte lui-même qui dirige la guerre contre la consommation de cannabis. De 2016 - l’année de son investiture - à 2017, pas moins de 7 000 personnes y ont été tuées pour trafic. En y vendant 1, 5 g à peine de cannabis, on risque de passer le restant de sa vie derrière les barreaux. Si on est pris en possession de cannabis, la peine capitale est monnaie courante…

   Il en était de même en Malaisie , si on est en possession de 200 g ou plus de cannabis. En effet, cela a été considéré par la loi comme du trafic de drogue. Cette peine est en suspend au bon vouloir des juges et des appels à répétition. En effet, le pays a fait l’objet d’une polémique en condamnant à mort un homme de 29 ans en 2017. Celui-ci avait distribué gratuitement de l’huile de cannabis à des personnes malades, un acte jugé comme criminel. Après les demandes en révision répétées de ses avocats, le système judiciaire est constamment sollicité sur cette affaire. Il en ressortira peut être et on l’espère l’annulation de la peine capitale, mais ce sera si c’est le cas, sans plus de détail sur les nouvelles peines encourues.

   Si la Thaïlande fait partie des premiers pays asiatiques à légaliser la consommation du cannabis dans le cadre médical , il condamne fermement la consommation récréative, mais avance sur la légalisation à petits pas. Aux dernières nouvelles, pour une simple possession, la peine d’emprisonnement encourue sera lourde.

   Depuis les années 1800 jusqu’à maintenant, Singapour interdit la consommation du cannabis et continue d’appliquer les sanctions les plus sévères en cas de non-respect des règles relatives. Il suffit d’être pris en possession de 500 g de cannabis pour encourir la peine capitale.

   D’autres pays comme la Chine, Hong-Kong, l’Indonésie, le Japon, la Corée du Nord et la Corée du Sud interdisent la culture, la vente et la consommation du cannabis sur leurs territoires…

Yesui M.

Yukha copyright.

Liste non exhaustive mise à jour le : 07 Mai 2020

Traduit du texte original en Français par Yukha

Germination de graines de cannabis - Yukha®

Germination de graines de cannabis - Yukha®

Plantes de cannabis en début de croissance - Yukha®

Plantes de cannabis en début de croissance - Yukha®

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire

Nous utilisons des cookies pour analyser votre navigation et ainsi améliorer nos services, mais également pour le partage de contenus sur les réseaux sociaux.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur usage. Pour refuser, cliquez ici Pour accepter, cliquez sur le bouton ci-dessous.